Des médiations artisitques à l’art-thérapie

Il est vrai que la frontière entre médiation artistique et art-thérapie peut sembler floue. Parfois-même il est possible d’entendre parler de médiations artistiques à effets thérapeutiques. 

POURQUOI ? 

Les médiations artistiques permettent d’accompagner les personnes grâce à des processus créatifs. Ces mêmes processus soulagent et apportent de nouvelles perspectives aux personnes (histoire qui se raconte, créativité, découverte de matières et matériaux…). Cette énergie qui va se manifester lors d’un processus créatif accompagne alors les participants vers du mieux-être. 

ALORS, QU’EST-CE QUE LA MEDIATION ARTISTIQUE ? 

La médiation, comme elle est définie au sens large, est une pratique qui vise à définir l’intervention d’un tiers pour faciliter la circulation d’information, éclaircir ou rétablir des relations. 

La médiation artistique en tant que telle n’a pas de visée clinique. Le but n’étant pas de rendre l’inconscient conscient, la médiation artistique n’est donc pas un critère thérapeutique.

Le rôle de la médiation artistique permet d’inciter les personnes à leurs propres recherches, susciter leur propre créativité à partir d’une idée, d’une proposition faite par le médiateur. Les personnes sont invitées à s’approprier les propositions, se demander comme une telle proposition peut devenir la leur, avec quelle couleur, quels matériaux, quelles envies, quelle intention, quelle émotion… Le travail créé suffit. On voit ce qu’il y a à voir sur le moment. Le médiateur accompagnera ainsi cette création.

RAPPROCHEMENT AVEC L’ART-THERAPIE  

C’est fascinant d’observer les résultats qui peuvent sortir, faire sens, au travers d’un processus créatif. Le processus artistique en art-thérapie n’est pas un processus réfléchi et maîtrisé mais est plutôt considérée comme une production symbolique qui renvoie à la subjectivité de la personne. Ainsi, avec l’aide d’un médium, le médiateur va au fondement du processus, dans le corps plutôt que dans l’intellect.

Ainsi, la personne qui crée peut se libérer de certaines résistances juste en créant. La symbolisation par l’image va permettre, de la même manière que les mots avec la parole, d’exprimer une idée, un sentiment…À partir de cette symbolisation le médiateur peut observer comment s’organise la pensée et comment l’accompagnement pourrait être envisagé.

DISTINCTION ENTRE MEDIATION ARTISTIQUE ET ART-THERAPIE

Les médiations et la créativité permettent d’exprimer un vécu/ une émotion/ une envie/ un rêve, sans avoir forcément besoin de la verbaliser. Le processus créatif va permettre de représenter ce qui se passe à l’intérieur de soi tout en retrouvant un espace à soi, pour soi. 

En revanche tout être humain a besoin d’interpréter, et lorsqu’il y a un besoin d’interprétation c’est qu’il y a un doute. Le doute permet de se questionner et de mettre en suspend en jugement. 

L’interprétation va venir permettre de donner du sens, et de comprendre la relation à l’histoire que la personne peut se raconter. La médiation permet de laisser place aux doutes pour qu’ensuite les personnes fassent leur propre interprétation avec ce qui réagit en eux.  Il n’y a pas la moindre interprétation faite par le médiateur qui doit juste permettre d’accompagner ce processus.

Cependant il faut savoir que le gain de quelque chose se traduit souvent par la perte d’autre chose. Parfois le travail mis en place peut être difficile, c’est alors que l’art-thérapie prends le relais et complète ces approches de médiations artistiques.

L’art-thérapie accompagne grâce à un dispositif de soin déterminer entre la personne et l’art-thérapeute. 

Esseyez vous verrez les effets 🙂 !